Avant-hier, balade à Pau. Vue directe sur la chaîne des Pyrénées, sous réserve que celle-ci ne soit pas noyée dans un ciel crasseux. Or, Météo-France annonçait des chutes de neige à partir de 1200 m, et, soyons honnêtes, je ne voyais les Pyrénées au loin, derrière les collines colorées d’automne, que parce-que je savais qu’elles étaient là :

Je force le zoom. C’est le début de l’après-midi, le temps hésite entre le bleu propagande (qui arrive) et le gris du midi. Ces ombres, là-bas, sont bien celles de la plus belle montagne du monde, je me demande même si je ne distingue pas le massif de l’Ossau :

Deux heures plus tard, le temps est clair sur la ville. Mais il y a encore ce côté « ombre chinoise », tout à fait banal en après-midi quand on regarde vers le sud. Les nuages sont bien présents sur la chaîne, mais on distingue vaguement les reliefs et même la neige :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s