Les Journées du Patrimoine éveille une certaine forme de curiosité, une envie de voir le petit caillou derrière la grosse pierre. Dimanche, nous avons improvisé une virée urbaine, chassant les petits détails dans les coins, sur les façades, les traces qui s’effacent et celles qui restent (à ce sujet, un petit tour à l’annexe s’impose). C’est ainsi que nous nous sommes arrêtés devant une grande bâtisse de la rue du Cloître, aujourd’hui occupée par un service du Conseil Général de Gironde :

Presque tout en haut, en tout cas assez haut pour frôler le torticolis, une allusion à la viticulture locale via la présence d’une barrique :

Des bouilles béantes permettent d’évacuer l’eau du balcon :

Et, plus surprenant peut-être, de part et d’autre de la porte d’entrée, au niveau du sol, des inscriptions en hébreu :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s