Balade du côté de New-York … à 5800 km près [1]

Nous étions bien, samedi dernier, à 5800 km de New-York (et à 98 de La Rochelle) : je le sais, c’était écrit sur un panneau. Et si c’est écrit, c’est que c’est vrai. Pas plus que la télé, internet, ou ton voisin de palier, le panneau ne peut se tromper. Ce panneau est situé sur l’île d’Oléron, dans le village du Douhet, là où fut largement tourné le film Liberté Oléron. D’ailleurs, la maison dite « du fada » était un des décors du film :

Le lieu est réputé touristique, et comme le touriste est réputé avoir des comportements inédits sur l’île, on limite la vitesse à 50 km/h en agglomération. Comme ailleurs ? Soit. Mais ici, on argumente. Là encore, c’est écrit sur le panneau.

Le Douhet, c’est d’abord un port de plaisance :

Et, ce qui n’est écrit sur aucun panneau, c’est un de ces endroits magnifiques où la mer est verte quand le ciel est gris, comme en Bretagne, et ça, c’est une sacrée référence.

Collection # 150

Des cagouilles qui ne se mangent même pas !
Ile d’Oléron, juin 2012

Un concert dans le quartier

Après la fête de la musique en banlieue nord, voici, pile une semaine plus tard, un concert d’un groupe local : BORDELUNE. C’était convivial (parce-que public trop peu nombreux ?) et en plein air, dans un quartier de Bruges. Les gamins du coin en ont profité pour danser, et c’était bien. Des textes ciselés, pas spécialement poilants mais prenants, et surtout intelligents. Un groupe altruiste, avec guitares, percus et mélodica. Un plaisir en tout cas.