Benoîte en juillet

Suite de la balade florale au Collet d’Allevard, cette fois avec une fleur qui a montré son jaune pimpant en fin de printemps, aujourd’hui qui nous montre son fruit. Celui-ci est formé de petits plumets munis de fins crochets, qui s’accrochent aux insectes et facilitent ainsi la reproduction de la plante. Il s’agit de la benoîte des montagnes, fleur de la famille des rosacées, qui s’épanouit dans tous les massifs français à partir de 1500 m d’altitude.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s