S’enfuir [4]

Suite et fin de cette balade berlinoise sur le thème de la fuite de la RDA vers la RFA. Je vous propose un ultime retour au mémorial de la Bernauerstraße, dont l’aspect le plus émouvant est sans contexte ce mur-là :

On y voit, bien alignés, les photos et les noms de victimes identifiées du Mur. Des gens de tous les âges qui ont tenté de passer à l’ouest, entre 1961 et 1989. Si on s’approche, on voit les photos, on lit les noms, on calcule les âges. Untel avait 60 ans, un autre seulement 5. Tout est possible.

Même si certains se noyèrent en tentant de traverser la Spree, beaucoup moururent d’une balle dans le dos, la tête ou ailleurs. Mais parfois pas sur le coup. C’est ainsi le cas d’un certain Dieter Brandes (au centre de la photo ci-dessous), mort dans sa vingtième année des suites de ses blessures, plus de six mois après s’être fait tiré dessus :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s