Peinture fraîche

Novembre 1989 : ouverture du Mur de Berlin. Une seule envie de part et d’autre du Mur : le détruire, faire table rase du passé. Néanmoins, certains morceaux sont encore debout sur les bords de la Spree, en aval de Oberbaumbrücke, un des plus chouettes ponts de Berlin. Il s’agit d’East Side Gallery, matérialisée par une ligne rouge sur la carte :

1,3 km de Mur presque entièrement recouvert d’œuvres réalisées en 1990 :

Certaines œuvres ont été rénovées dans les dix ans qui ont suivi, mais, en gros, quand j’ai vu cette immense fresque en 2008, la pluie et les mauvais tagueurs avaient largement contribué à la dégradation de l’ensemble. En 2009, à l’occasion du vingtième anniversaire de la chute du Mur, les artistes ont été invités à venir restaurer leurs œuvres. Et cela se voit. Ci-dessous à gauche : 2008 ; à droite : 2012.

On voit enfin nettement l’essentiel de cette peinture, à savoir les petites roses autour de chaque date, qui symbolisent à chaque fois une victime du Mur, un homme, une femme ou un gamin ayant tenté en vain de s’enfuir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s