Des vacances au soleil

Notre bronzage ne vient pas d’une quelconque semaine de farniente sur une île de l’Océan Indien, mais bien de sept jours de marche à pied dans une ville du nord de l’Europe, là où les hivers peuvent être si froids. Tandis que mes contemporains désespéraient sous le déluge qui s’est déversé sur l’Aquitaine, monkeum et moi-même ôtions pulls et même parfois chaussettes, histoire de bien profiter du soleil germanique et des 26°C à l’ombre. Les Berlinois, heureux de ce ciel aussi bleu qu’une propagande pour l’UMP, envahissent les berges de la Spree, s’alanguissent dans des chaises longues ou directement sur l’herbe des parcs, éventuellement en tenue très légère, voire sans réelle tenue du tout. Dolce vita.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s