Un indice

Balade de fin de semaine dans le domaine de Fleury, sur la commune du Teich. Assez peu d’animaux par rapport à ce que nous avons l’habitude d’y croiser. Nous entendons les grenouilles mais ne les voyons pas, même les cormorans semblent avoir déserté les lieux. Déçue je suis, même si le doux soleil me rôtit le biceps en un rien de temps. Et puis, nous découvrons un indice précieux :

S’agit-il d’une peau de sac à main ayant divorcé de sa proprio ou de la peau d’un vrai serpent rampant encore dans les buissons ?
Nous ne distinguons aucun accessoire de mode féminin à l’horizon (si ce n’est un toutou de temps en temps), mais un froissement d’herbes nous fait sursauter, et nous voyons ça :

C’est donc une couleuvre, pas forcement celle qui a laissé sa peau en vrac sur la pelouse, mais la piste a néanmoins l’air solide. La bête, aux aguets, se replie sur elle-même façon ressort … :

… puis disparait, rapide comme un joueur de bonneteau.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s