Marcher sur les arbres

Le sable grignote tout, boulotte la végétation qui bordait la Grande Plage de St-Trojan, sur l’île d’Oléron. La plage recule sous l’assaut des vents et des courants, l’île finalement rétrécit. Là où, il y a quelques mois encore des pins maritimes étaient bien vivants, derniers vestiges d’une forêt bien visible il y a à peine plus longtemps, le sable a tout recouvert, ne laissant dépasser que quelques branches et pommes de pins.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s