Une ville en mode « pause »

Météo-France l’avait bien dit : même la façade océanique aurait droit à la neige. Environ 5 cm ce matin à Bordeaux, pas de quoi totalement arrêter les badauds, mais une épaisseur suffisante pour bloquer les transports en commun, même le tram puisque ce dernier est alimenté par le sol en centre-ville. Le marché du quai des Chartrons n’accueillait qu’une toute petite partie des commerçants habituels, ceux-ci ayant nettement réduit la voilure : aucun stand n’avait sa taille habituelle, comme s’il fallait se recroqueviller pour avoir bien chaud. Au jardin public, sans s’être donné le mot, les familles alignent les bonhommes de neige. En ville, on cherche les endroits où la circulation n’a pas encore transformé la belle nappe blanche en immonde patouille. Même les ragondins, surpris, tentent de s’adapter. La neige ici, c’est rare et c’est joli.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s