Balade à Coulemelle-land

Ce qu’il y a de bien avec les balades en forêt, c’est que tu peux faire tes courses en même temps, genre « y’a qu’à se baisser et ramasser ». Mais pas trop se baisser quand même, la coulemelle est haute sur patte :


C’était hier après-midi sur l’île d’Oléron. Quelque soit l’endroit où nous portions notre regard, nous voyions de la grande lépiote qui dépassait. Les sacs furent vites remplis, et il en reste encore vraiment beaucoup. Un ami chasseur-cueilleur (surtout cueilleur en fait), bien habitué des lieux et des champipis, nous a affirmé n’avoir jamais vu une telle pousse !

D’autres que nous, bien sûr, se saisirent des champignons géants. Et comme les tiges sont immangeables, on repère le passage du cueilleur à la trace qu’il laisse invariablement :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s