11 jours en jaune

Le jaune est la couleur des traitres, des faux-culs, des briseurs de grève. Drôle de symbole pour une manifestation artistique qui se veut populaire et conviviale ! Mais le jaune est aussi la couleur du soleil (et en automne, c’est vendeur), de la bonne humeur, voire de la fête. En ce sens, la nouvelle cuvée d’Evento, la biennale d’art contemporain de Bordeaux, ne semble pas mal colorée du tout.
Pas eu le temps d’assister au pince-fesse municipal, en présence du ministre de la culture himself, jeudi dernier, ni surtout, et ça c’est vraiment dommage, à la première soirée de ce drôle de festival, sur la place de la Comédie. Je n’aurai sans doute pas davantage le temps les jours prochains de tout voir tout écouter, c’est rageant mais c’est ainsi. En attendant, j’observe la ville parée de triangles jaunes, jusque sur ses trams et même sur une caserne de pompiers :

Publicités

2 réflexions sur “11 jours en jaune

  1. Moi aussi je suis (suivre) l’évènement, hélas je trouve que cette année ci, alors que l’idée est originale, je me perds dans les explications et manifestations.

    • Tout à fait d’accord avec vous. Le programme est peu lisible, les œuvres présentées, hors musées, moins nombreuses qu’en 2009, et surtout souvent loin du centre-ville (c’est très bien pour la vie des quartiers, mais je ne suis pas sûre que l’ensemble des habitants de la CUB s’y retrouve).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s