Effleurer la Camargue [2]

Ah si ce jour-là nous avions eu plus de temps … Nous aurions gambadé dans le marais, un peu sous le cagnard sans doute, un peu énervés par les moustiques, forcément … Mais nous aurions vu de plus près les toros, les chevaux (dont les balades me font penser à un folklore pour touristes, je ne suis pas fan), et surtout la mascotte du lieu, la bébête qu’on ne croise pas sur le Bassin d’Arcachon : le flamant rose. Ces animaux, nous les avons tout de même aperçus, et cela faisait vraiment plaisir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s