Un peu de fraîcheur dans la forêt de Sare

Ce matin, en déposant une image de la forêt de Sare à l’annexe, je me suis remis dans l’état d’esprit qui était le mien dimanche dernier : Pays Basque, 40°C à l’ombre, pas un poil de vent, heure de la digestion. Pour faire court, une grosse mollesse, un besoin de fraîcheur. Un peu par hasard, nous avons stoppé notre carrosse au bord d’un petit ruisseau caillouteux (en VO, on doit dire « torrent », non ?), en pleine forêt de Sare. Il paraît que c’est une des plus vieille forêt d’Europe, que certaines chênes sont si anciens qu’ils mesurent plus de deux mètres de diamètre. Il parait. Parce-que, anéantis pas la chaleur, nous n’avons rien exploré, nous contentant avec délice de nous asseoir sur de grosses pierres du ruisseau, les petons dans l’eau.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s