Selon Planète-Info et 20minutes, il y a un souci avec les papillons. Moins de volontaires pour les observer (comment prendre un truc pareil en photo ? ça bouge tout le temps !), et surtout une sécheresse printanière accentuée, sont la cause d’un moins grand nombre de papillons recensés que les les années précédentes. Les différents observateurs notent qu’il y a en revanche une plus grande diversité des espèces en France, et que ces animaux se sont réfugiés dans les forêts, où la sécheresse se fait moins sentir. La baisse de l’effectif, sans être totalement établie de manière chiffrée, pourrait être liée à la diminution de la quantité de nourriture disponible pour les chenilles. Un appel à témoin est lancé, notamment par Vigie Nature, qui cherche des personnes de bonne volonté et à l’âme bucolique, prêtes à photographier tous les papillons rencontrés.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s