Le mystère du mirage (ou l’inverse)

On a cru qu’il s’agissait de phares des îles de la Gironde. Avec effet de mirage qui fait voir double. On a accusé la centrale nucléaire du Blayais toute proche, et même les chocolatines du petit déjeuner, que la boulangère aurait droguées, va savoir. Balade matinale et champêtre sur les berges de l’estuaire de la Gironde, en rive droite et à l’extrême nord du département de la Gironde, presque en Charente-Maritime, en regardant vers le sud. On voit ça, on n’y comprend rien, on force le zoom ; si quelqu’un a une piste … :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s