Forêt, marécage et plage [2]

Je ne sais pas si c’est un effet du réchauffement climatique, un effet de l’échauffement des esprits après le pineau de la veille (et aussi de la glace au café avec du vrai cognac dedans ?), ou une erreur d’interprétation, toujours est-il qu’il y a une mangrove sur Oléron. D’accord, l’arbre qui domine n’est pas le palétuvier, et le marécage qui s’est offert à nous au milieu du chemin blanc faisait d’abord penser au jardin d’une sorcière, n’empêche, ça a un petit côté mangrove, non ?

(à suivre)

Publicités

Une réflexion sur “Forêt, marécage et plage [2]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s