L’incontournable retour des grues

Il y a pile un an à très peu de choses près, je narrais ici-même ma rencontre ébahie avec un vol de grues cendrées en pleine migration : cliquez ici pour la piqûre de rappel.
Ce midi, m’apprêtant à déjeuner dans le jardin, j’entends des cris d’oiseaux, je les reconnais, je repense aussitôt à ces grues de l’an passé. Elles sont, moins d’une minute après après, dans mon champ visuel, égales à elles-mêmes, fidèles au poste.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s