• Les révolutions qui apportent un vent de liberté sur le monde arabe sont entachées par la réaction effroyablement brutale du dictateur libyen, à croire qu’il pratique la politique de la terre brûlée, ayant conscience qu’il a déjà perdu la bataille. Plusieurs quotidiens, y compris régionaux (ce qui ne va pas forcément de soi), font leur une sur ce sinistre personnage. Le Figaro évoque ainsi « Le délire meurtrier de Kadhafi », tandis que le site web du journal revient sur un thème traité hier par le JT d’Arte : des mercenaires africains pour les basses œuvres de Kadhafi.
    Libération n’a qu’un seul mot pour décrire le personnage : « L’enragé ». La presse régionale n’est pas en reste, L’Est Républicain titrant « La folie et la terreur », et Ouest-France rappelant, au milieu d’infos nettement plus quelconques, ce qui a tourné en boucle hier sur le net : « Kadhafi veut mater la révolte ».

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s