Retour au Ferret

Des mois sans être allée sur cette pointe de sable là, au Cap Ferret, parce-qu’il y a trop de monde l’été et que, en ce début d’automne, le temps avait manqué. Le temps dans tous les sens du terme, celui qui passe (on ne peut être à Saint-Malo à regarder des bateaux et sur le Bassin en même temps), et celui qu’il fait (question flotte, on a douillé cette semaine !). Et, bien sûr, la plage avait encore changé de forme :

Du monde ? oui. Premier jour de vrai beau temps depuis … depuis … oui, au moins. Mais l’espace est vaste, et les habituels promeneurs ne se montaient pas sur les pieds, à défaut de pouvoir encore grimper sur des blockhaus de moins en moins visibles (tous à la mer, ou presque) mais toujours tagués :

L’érosion continue son œuvre, rapide et dévorante. La dune se désagrège, la plage recule, et, le chemin qui arrivait en pente douce, se termine aujourd’hui en marche abrupte obligeant clairement à faire un détour :

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s