Sud-Ouest n’en fait qu’à sa (mauvaise) tête

La PQR est de droite. PQR, ça veut dire « presse quotidienne régionale », je dis ça pour les loulous qui y verraient une allusion scato, y’a pas de papier-Q là-dedans. La PQR de droite. Pas toute. Mais souvent. Sud-Ouest aussi, or c’est un journal que j’apprécie, ses articles tiennent souvent la route, et les journalistes savent  y parler d’autre chose que de foot, même quand c’est Bordeaux qui gagne (promis, parfois ça arrive). Mais là, Sud-Ouest m’énerve.
J’explique : il y a actuellement campagne électorale dans une petite commune proche de Bordeaux. Elections municipales anticipées, dans lesquelles s’affrontent dimanche prochain une liste de gauche et trois listes de droite, dont une menée par le maire sortant. Ce dernier a droit à tous les égards journalistiques alors que, sauf exceptions (un papier bien ficelé sur la liste de gauche ce matin), les trois autres listes sont traitées par-dessus la jambe. Pépère est caressé dans le sens du poil, là où, aujourd’hui encore, le candidat du Modem se fait flinguer en douze lignes (je ne voterai pas pour lui, mais il ne mérite en aucun cas un tel traitement). Toute cette baston locale incite le lecteur de passage à mettre son grain de sel : les commentaires sont faits pour ça. Et pour la liste de gauche, soit le bouton cliquable n’existe pas, soit, comme ce soir, on a droit à ça :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s