Nous sommes partis vendredi, cap à l’est. Etape gastronomique dans le pays de cocagne du coin : le Périgord. Samedi, au saut du lit, nous gambadions dans les rues de Sarlat (repère 1 sur la carte) à l’heure du marché :

Cap à l’est toujours, en évitant tout ce qui de près ou de loin ressemble à une autoroute. Nous traversons le département du Lot, l’architecture change. Après la lumineuse pierre blonde de Sarlat, des pierres plus sombres, le pays semble plus rugueux, plus dur aussi, on se dit que les hivers y sont surement rigoureux. Nous avons quitté notre douce Aquitaine, le paysage est vallonné, c’est joli. Nous entrons en Auvergne et, vers midi, nous nous posons à Aurillac (repère 2) :

Après un déjeuner très couleur locale (et très agréable), nous continuons notre périple, toujours dans la même direction. C’est désormais la petite montagne, le Massif Central et la station de ski de Super-Lioran. Tout indique que la neige est bien là l’hiver, nous prenons de l’altitude, la température baisse mais la lumière est superbe. En fin de journée, nous plantons la tente en Ardèche, lieu de la fête où nous étions invités et qui a justifié une telle virée.
Dimanche matin, alors que nos co-fêtards pioncent encore, nous décampons silencieusement : le week-end n’est pas terminé. A le recherche d’un café pour le petit-déjeuner, nous entrons dans un très joli village, dont seul le bistrot est ouvert à cette heure : Boucieu-le-Roi (repère 3 et photo ci-dessous).

Petit noir au comptoir, avec discussions enflammées des habitués en prime, on se croirait chez Gourio. Je repense aux brèves de Jean Carmet dans la vieille série Palace (piqûre de rappel). Nous reprenons la route, les paysage sont superbes. Nous nous arrêtons même pour une petite photo :

Nous arrivons enfin à Tournon (repère 4), où nous voyons le plus grand, le plus fort, le plus gros : le Rhône.

Cap au sud enfin, par l’autoroute A7. Nous présentons nos hommages à la verte Sorgue (photo ci-desous) à l’Isle-sur-la-Sorgue (repère 5) avant de remettre le cap sur notre home sweet home.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s