Du bleu, du bleu, du bleu

Forrest MYERS, The Wall (1973)

Quartier de Soho. Un mur entier peint en bleu, d’où émergent des poutrelles métalliques vertes de même taille et de même écartement. Une œuvre rythmique, réalisée par le sculpteur Forrest MYERS, qui, bien que natif d’Hawaï, privilégie souvent New York pour son travail.
Ce mur est évidemment une œuvre taille XXL, mais l’artiste peut aussi faire dans le petit, le tout petit, que dis-je ? le minuscule. Avec ses potes WARHOL, OLDENBURG et d’autres, il a ainsi conçu Moon Museum en 1969, un petit morceau de céramique de moins de 2 cm de long sur 0,6 cm de large, sur lequel chaque artiste a laissé un crobard.

—> A cliquer :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s