Une Garonne envahissante

Bien que la ville de Bordeaux soit plutôt mieux préparée que d’autres face aux risques d’inondation, il arrive que la Garonne sorte sinon de ses gonds, du moins de son lit, tâtant à son tour des beaux quais tout neuf. Lors de Xynthia, il y a maintenant plus d’un mois, elle s’est éparpillée en rive droite : la presse en a parlé. Mais elle a aussi flirté avec la rive gauche, ce dont je ne m’étais pas rendue compte, n’étant pas allée sur zone à l’heure H. Un trait blanc tracé à la va-vite et une petite plaque indiquent la limite atteinte ce jour-là par le fleuve en délire. Avec un peu d’imagination et un pot de peinture, on peut se dire que ça devait engloutir cette portion-là de paysage :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s