L’homme à tout faire

Il y a une vie en dehors de Bordeaux, Un peu d'art dans un monde de brutes

Bruce Krebs est né et travaille à La Rochelle. Il est à la fois architecte, éditeur de BD et cinéaste (il possède son propre studio de cinéma d’animation), bref : un homme d’images. Il est aussi sculpteur, et c’est à ce titre que j’en parle aujourd’hui.
Fidèle à sa ville, il lui a laissé, à ce jour et à ma connaissance, deux œuvres : le « Globe de la Francophonie » et « De génération en génération ».

Le « Globe de la Francophonie » (photo ci-dessus), inauguré en 2000, est bien visible des visiteurs, à deux pas du parking St-Jean-d’Acre qui accueille les principaux concerts des Francofolies. Les zones en relief représentent les régions où l’on parle le français. Si on y regarde de plus près, on distingue des villages avec leurs clochers, il parait même que les tours de La Rochelle y ont été sculptées.
L’autre œuvre, que j’ai découverte il y a une semaine, se planque derrière ce même parking, sur les remparts. Il s’agit d’un bas-relief en bronze baptisé « De génération en génération », et posé là en 1999 (photo ci-dessous). Des visages d’hommes sont empilés, les cranes des uns devenant des livres que ceux du dessus lisent. On pourrait passer des heures à tout détailler, distinguer les personnages qui semblent clonés de ceux qui semblent uniques.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s