Ça caille en ce moment, non ? la presse régionale ne titre plus que sur la neige, le verglas et le froid qu’on n’a pas vu comme ça depuis 25 ans (pas faux : il y a 25 ans, la Loire à Nantes a charrié d’énormes glaçons, je n’ai revu cela qu’une seule fois ensuite et c’était joli). Du coup, le réflexe « soupe qui réchauffe » s’impose, de même que les plats mijotés bien hivernaux (ce soir, on fait petit salé aux lentilles, ça vous dit ?). De ce fait, hier soir je me suis jeté dans le panier de carottes et j’ai osé la crème de carottes aux poudres de perlimpimpin :

  1. J’ai d’abord mis à fondre un morceau de beurre d’environ 5 mm d’épaisseur dans la cocotte-minute, à découvert évidemment, et tout doux pour avoir le temps d’éplucher les légumes sans que le beurre brûle sottement.
  2. J’ai mis dans cette gamelle 1 gros oignon coupé en quatre, 8 belles carottes épluchées et coupées en morceaux, deux patates ayant subi le même sort, 5 ou 6 champignons de Paris coupés en deux, et une gousse d’ail dégermée.
  3. J’ai salé avec un peu de vrai gros sel, celui qui vient de l’Atlantique.
  4. C’est à ce moment que les poudres de perlimpimpin entrent en piste : j’ai ouvert le tiroir magique et j’ai pioché presque au hasard. J’ai donc mis du piment d’Espelette, de la cannelle (attention ! faut pas trop se lâcher sur la cannelle, elle a tendance à masquer le goût de ses copines), du cumin et du gingembre.
  5. J’ai couvert d’eau (ça faisait à peine plus d’un demi-litre) et j’ai cuit le tout une vingtaine de minutes dès que le biniou à vapeur s’est mis à faire son petit bruit.
  6. Une fois la cuisson achevée et la vapeur échappée, j’ai ajouté un peu plus d’une grosse cuillère de crème fraiche (disons deux cuillères et n’en parlons plus) et j’ai mixé le tout. Résultat  : quelque chose de joli à regarder (couleur orange pâle, très douce), d’onctueux, et de très sympa au goût, et surtout ça réchauffe.

—> Illustration : un tableau d’ARCIMBOLDO (XVIe siècle)

Une réflexion sur “Les carottes, ça rend aimable et ça donne les cuisses roses

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s