La plage qui sent mauvais

Au premier abord, purement visuel, c’est une plage banale, comme il y en a sur des dizaines de kilomètres entre la Pointe de Grave et l’embouchure de l’Adour. Un de ces plages de sable si fin qu’il vole au moindre courant d’air, une de ces plages dangereuses pour la baignade (formation de baïnes, courants pervers, vagues tonitruantes) mais aimées des surfeurs. En bref, une plage d’ici.

Au premier abord seulement. Dans un second temps, côté nord en hiver et côté sud en été (une simple histoire de courants), le nez est titillé par une odeur assez affirmée et franchement désagréable, qui se situe quelque part entre l’eau croupie et le caca, parce-qu’il faut bien appeler un chat un chat : la plage de la Salie, dans le sud de la commune de la Teste-de-Buch, pue la merde. Et c’est à cause de ça :

Ce tuyau bleu de 400 mètres avec passerelle sur laquelle on peut marcher (même si officiellement c’est interdit) est le wharf (repère 1 sur la carte à la fin de cette note). Une horreur, une aberration du temps d’avant mais dont les autorités locales n’ont semble-t-il pas la moindre intention de se séparer. Le rôle de ce tuyau est aussi simple que scandaleux : rejeter en mer la totalité des eaux usées des communes du Bassin d’Arcachon, collectées par une longue canalisation qui en fait le tour complet. Certes, lesdites eaux passent en station d’épuration, mais ce qui en ressort a parfois une drôle de couleur (cliquez ici), dégage une odeur désagréable et clairement identifiée, et incite tout de même les pouvoirs publics à interdire pêche à pied et baignade à proximité du tuyau.

Tout cela tout près du sublime Banc d’Arguin (repère 2 sur la carte) où sont élevées des huîtres parmi les meilleures du monde, et quasiment face à la point du Cap Ferret (repère 3 sur la carte) d’où on distingue nettement le wharf par temps clair. Les habitants du coin, écolos ou pas, s’émeuvent bien un peu de ce tube qui rejette sa crotte dans l’onde pure et salée, d’autant plus qu’il y a là-dedans des effluents industriels (à l’origine, le bidule a été imaginé pour rejeter les déchets de l’usine de papier de Facture) et agricoles, le tout s’ajoutant aux pipis et aux cacas des touristes à la saison estivale. Certains riverains ne semblent par contre pas le moins du monde gênés par ce WC à ciel ouvert, n’hésitant pas à s’installer pour taquiner le poisson. Il est vrai qu’une fois sur la passerelle, l’odeur est nettement moins prégnante.

—> A cliquer : une vidéo de 5 mn présentant le wharf (reportage diffusé par M6 en septembre 2008).

Publicités

2 réflexions sur “La plage qui sent mauvais

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s