Distrayant mais nuisible

Les passants s’accoudent à la rambarde qui domine la Garonne, ou plutôt la vasière qui se dégage lorsque la marée descend. Qu’est-ce qui peut bien les attirer à cet endroit plutôt tristounet ? Une bande de ragondins, cinq au moins, et ce n’est rien par rapport à ce que j’ai vu il y a plus d’un an en rive droite.
Le ragondin, importé en France il y a plusieurs dizaines d’années pour fabriquer du manteau de fourrure low coast, pullule et met la zone dans les berges, qu’il sape allègrement. Il entre aussi en concurrence territoriale avec d’autres animaux, tout comme le vison d’Amérique détruit les habitats du vison d’Europe (c’est pour cela que le collectif qui a revendiqué la « libération » de visons d’Amérique d’un élevage de Dordogne rassemble des zozos imbéciles nuls en sciences, et non des citoyens responsables).
A ce titre, la préfecture de Gironde a classé le ragondin comme espèce nuisible qu’il est conseillé de détruire (dans un pays de chasseurs, l’info ne passe pas inaperçue, même si la palombe fait plus chic sur la table dominicale), au même titre que la fouine, le rat musqué, ou le sansonnet  (arrêté préfectoral du 19 juin 2009, corrigé par une ordonnance du tribunal administratif de Bordeaux du 15 septembre 2009, qui retire de la liste des animaux pas si nuisibles que ça ou trop rares dans la région pour constituer une réelle menace, comme le renard, la pie bavarde ou la martre).

00

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s