Le coup de poing

logoEVENTO (1ère biennale d’art contemporain – Bordeaux – 9 au 18 octobre 2009)

Amos GITAÏ, Citations

Le coup de poing. C’est exactement ce que j’ai ressenti en entrant dans la base sous-marine, peut-être le contraste de ce lieu très sombre avec la belle journée ensoleillée du dehors (mais cette expo était encore plus percutante, voire angoissante, la nuit). Plus sûrement le volume sonore, très au-delà de ce que mes oreilles ont l’habitude d’entendre.

Redim-P1070883

Je connais assez mal le cinéma d’Amos GITAÏ, j’avoue. C’était donc aussi une découverte, qui vaut autant par les films, quelque soit leur niveau de violence (ce docu sur Alessandra Mussolini, avec la foule scandant Mu-sso-li-ni ad libitum, stressant), que par le décor. Des extraits de films qui tournent en boucle, projetés en grande partie sur le béton brut et délabré d’une base sous-marine où quelques objets rouillés sont encore agrippés. La photo ci-dessus ne rend pas grand chose, c’était un peu ambitieux de sortir la boîte à images sur ce coup-là, peut-être comprendrez-vous un peu mieux ce que j’ai ressenti avec le petit bout filmé qui suit :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s