Rien ne se perd, tout se crée

Redim-0

Redim-00Village ostréicole de L’Herbe, au Cap Ferret. Qui sont les artistes ? je l’ignore, mais ils ont de l’humour, visible sur les panneaux indicateurs (un exemple ci-contre), et surtout sur toutes ces sculptures réalisées à partir d’éléments de pêche récupérés : flotteurs, hameçons, bouées, etc. C’est vivant et coloré comme un dessin d’enfant. J’aime particulièrement les totems qui gardent la plage (photo ci-dessus).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s