Prendre les gens pour des sons

logoEVENTO (1ère biennale d’art contemporain – Bordeaux – 9 au 18 octobre 2009)

Florian HECKER, Auditory object

C’est comme un jeu : tu te balades entre des pièces métalliques rectangulaires posées sur pied, comme c’est la nuit tu ne vois pas toute l’installation électronique derrière tout ça, tu n’imagines même pas qu’un logiciel, conçu spécialement par l’artiste, soit à la source de ce que tu entends. Et tu entends des sons, parfois ça fait même de la musique, mais c’est pas du rock non plus, ou alors c’est que tu es très très doué dans tes déplacements et tes jeux de mains. Ce n’est ni beau ni laid, c’est onirique et amusant, parasité juste comme il faut par la fête foraine toute proche. Voilà ce que j’en ai saisi samedi dernier, l’image est moche est sombre, le son est médiocre, c’est juste pour avoir un souvenir de ce petit moment-là :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s