Marée d’équinoxe sur la plage de Boyardville

Plage de Boyardville, île d’Oléron, aujourd’hui en fin de matinée. L’air est encore doux malgré le plafond bas, et la basse-mer annoncée à l’heure du déjeuner attire le pêcheur du dimanche. Coefficient 107 ou 109, on ne va pas chipoter : dans tous les cas ça découvre loin, très loin, donnant presque l’illusion qu’on pourrait rejoindre l’île d’Aix à pieds secs.

0

La pêche à pied, surtout la pêche aux coques qui se fait dans le sable doux et non dans la vase collante, est une activité familiale. On y amène mémé, pépé, tonton, tata, et aussi fiston qui préfèrerait peut-être draguer la drôlesse un peu à l’écart, mais la marée ça n’attend pas. On sort les bottes en caoutchouc, les vieux pantalons qui ne craignent plus rien, les cirés jaunes pour faire marin ou les polaires vertes pour faire … pour faire … ah bah là je cale, je vois pas. Touches fluos sur la plage, entre les couleurs ternes du sable et du ciel décidément très gris.

2

C’est la position qui compte : tout le monde le derrière dressé, et les mimines qui grattouillent le sable. Faut rapporter de la coque pour dîner ce soir. Alors on creuse, on prend même des outils, on laboure la plage. Encore heureux que kiloutou soit fermé le dimanche sinon on viendrait avec la pelleteuse. Ce n’est plus une partie de plaisir mais une course, faut faire du chiffre, 7 kg de coques qui dit mieux, et qu’importe si la plupart des coquillages pêchés ont une taille trop petite pour que les bébêtes aient eu l’opportunité de se reproduire. Un sacré gâchis tout de même, mais pas toujours : le dilettante respectueux qui se prend quelques belles bestioles pour l’entrée de ce soir, pas plus que nécessaire, existe. Lui au-moins ne risque pas de se faire un lumbago en soulevant son seau.

1

Publicités

2 réflexions sur “Marée d’équinoxe sur la plage de Boyardville

  1. Alors j’interprete peut etre mal ,mais faut il rester dans son canapé devant la boite a images ?Avec son vieux pantalon et ne plus profiter des bonnes choses de la vie a partager justement en famille!Tout en apprenant a respecter la vie animal
    Isabelle

    • Pas du tout. Ce que je déplore c’est que des gens détruisent la nature : respecter une taille minimale et une quantité raisonnable me semble relever du bon sens. A quoi bon pêcher 10 kg de coquillages (certains s’en vantent) si c’est pour en jeter les deux-tiers ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s