Il ne faut pas confondre réserve naturelle et propriété privée

C’était il y a deux semaines, lors de cette fameuse marée de 111. Nous nous baladions dans la réserve naturelle de Moëze-Oléron (côté Oléron). J’y repense ce soir car nous avons fait sensiblement la même virée hier. Comme dans toute réserve naturelle, on n’a pas le droit de ramasser les palourdes (ce qui n’empêche pas les sagouins d’en remplir des seaux), ni celui d’embêter les bestioles qui nichent dans le marais, ni de faire du feu ou du camping, et pas non plus de cueillir des salicornes (même si c’est bon en salade) ou tout autre plante, pas même la jolie fleur fine, jaune et odorante qui sèche si bien.
Il y a quinze jours, donc, nous voyons une petite dame se confectionner un honorable bouquet jaune dans le marais. La remarque lui est faite, sa réponse est hors sujet :
— Madame, c’est une réserve naturelle, il ne faut pas cueillir les fleurs
— Mais j’habite ici.
Tête à claques, va !

Publicités

Une réflexion sur “Il ne faut pas confondre réserve naturelle et propriété privée

  1. Grrrrr J’ai en tête le même genre de scène avec une minette qui cueillait sans hésitations des lys martagon, ô combien protégés!!! Il faut se consoler en se disant qu’une très grande majorité des gens sont très respectueux; et ça ne sert à rien de se gâcher la balade en pestant contre d’incorrigibles malotrus, de toutes manières infréquentables.
    Bonne rentrée !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s