Le dernier roquio

Au début de l’histoire, dans les années 1880, c’est un nom propre : Roquio avec un « R » majuscule. Ce nom est celui d’un bateau chargé de faire traverser la Loire aux Nantais. Il relie ainsi le centre-ville de Nantes, en rive droite, au quartier de Trentemoult (commune de Rezé) en rive gauche. Cette traversée de la Loire s’intensifie, le nombre de bateaux augmente, jusqu’à ce que les ponts, nombreux à Nantes, rendent ce mode de traversée caduque (même si, depuis quelques années, le Navibus remet la navigation fluviale à l’ordre du jour). Les Nantais prennent alors l’habitude de désigner par le nom de « roquio » (avec un « r » minuscule) tout bateau effectuant ce trajet.
Il n’en reste plus qu’un aujourd’hui : le Chantenay 10 (Chantenay est le nom d’un quartier de Nantes). J’ai eu l’occasion de la voir naviguer sur l’Erdre au week-end dernier. Ce roquio-là était un des tous premiers mis en service. Il a navigué jusqu’à l’arrêt de cette liaison fluviale en 1970 : ce fut le dernier à naviguer, et aujourd’hui le premier à être restauré et à naviguer de nouveau.

1

—> A cliquer :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s