Edward’s castle

Château du Prince Noir à Lormont (Gironde)

Des abords immédiats du chantier de restauration du château, on voit ça :

Redim-1

Et là on se dit que si l’ancien propriétaire du lieu, Edward de Woodstock (de son vrai nom Edward Plantagenêt), connu sous le nom de Prince Noir, qui lui fut donné après sa mort, l’ancien proprio, donc, s’il revenait, aurait peut-être du mal à reconnaître son jardin dans ce tronçon de rocade bordelaise qu’est le pont d’Aquitaine.
Pendant très longtemps (et plus longtemps que ça encore), la ruine du château a dominé le pont sans que quiconque semble y porter intérêt. Je me souviens des routes des vacances quand, mouflette à l’arrière de la voiture et surtout non encore bordelaise, je voyais cette chose crasseuse sur le bord de la route. L’impression d’une vieille bâtisse sans intérêt laissée à l’abandon par des héritiers trop fauchés pour payer les droits de succession. Il se disait même qu’il fallait raser la chose.

Redim-2

La mairie de Lormont ayant le tas de cailloux sur ses terres sembla hésiter longtemps avant de se lancer dans la restauration de sa fleur de rocade. C’est que ça coûte bonbon, un tel chantier. L’opération est aujourd’hui quasiment achevée, et un resto chic et classe s’est installé dans les arrières du château, loin des rumeurs urbaines.

Redim-3

Et le prince, dans tout ça ? décédé depuis 633 ans sur le sol anglais qui l’avait vu naître. A participé à la guerre de Cent Ans, au cours de laquelle il a mis la Normandie à genou. Arrivé à Bordeaux en 1355 (merci Oui, Kip et Dia), il s’installa dans ce château de taille modeste (mais si, mais si) qui dominait si bien la Garonne et donc l’entrée de Bordeaux. De là il rayonna dans tout le sud-ouest et pratiqua une forme de tourisme très spéciale, consistant à tout saccager sur son passage. Après son mariage avec sa cousine (restons entre nous), il installa une véritable cour à Bordeaux, avec fastes et ornements, banquets et festins, ce qui ravit peu le contribuable local, qui y allait quand même beaucoup de sa poche. Il mourut dans son lit, de maladie. Ce n’est qu’après sa mort qu’il fut surnommé Prince Noir, parait-il à cause de la couleur de son armure.

—> A cliquer :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s