Extraits d’Estuaire [5] : la maison sur la cheminée

ESTUAIRE 2007 – 2009 – 2011 / De Nantes à Saint-Nazaire (jusqu’au 16 août)
Biennale d’art contemporain

Lors de l’édition 2007, Tatzu NISHI s’était attaqué à la fontaîne de la place Royale à Nantes, la transformant en chambre d’hôtel parfaitement opérationnelle pour 60€ la nuit (cliquez ici). Cette année, l’artiste a puisé son inspiration dans les cheminées de la centrale électrique de Cordemais, en rive droite de l’estuaire. Ces cheminées, par leur verticalité et leur hauteur (la plus grande est presque aussi haute que la Tour Eiffel), contrastent avec la platitude monotone du paysage. Un peu à l’écart des tas de charbon qui alimentent la centrale, Tatzu NISHI a ainsi construit sa Villa Cheminée : la tour n’est pas si haute que ça, mais elle reprend le motif décorant celles de la centrale.

Redim-2

Clin d’œil : sur la fausse cheminée se trouve une petite maison des Bidochon (relisez au passage l’album Maison, sucrée maison de Binet), dans le pur style des années 70. Kitsh, drôle et franchement agréable à regarder.

Redim-1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s