Vous avez quelque chose de prévu samedi soir ? Fêter le bac, par exemple ? Et si on pimentait un peu tout ça ? C’est vrai, quoi … Marre des soirées déguisées, des soirées à thème, des fêtes où on va danser mais c’est pas sûr, et surtout (et là je pense en priorité aux djeuns qui viennent de décrocher la queue du Mickey avec ou sans mention) des murges phénoménales qui peuvent accessoirement expédier aux urgences (et en plus, c’est même pas drôle). Les ados british ont une idée beaucoup plus fun, qui risque de devenir tendance : la grippe-party. Arguments :
— la grippe-porcine-mais-faut-pas-l’appeler-comme-ça touche plus d’habitants d’Albion que d’autres pays européens,
— la grippe en question risque de devenir de plus en plus virulente (un virus peut muter, l’hiver va arriver, et en plus le tamiflu ne marche pas à tous les coups),
— donc autant la choper maintenant tandis qu’elle n’est pas trop méchante, ça évitera de passer par la case vaccin à l’automne, d’autant plus qu’il n’est prêt.
Du coup, on entasse un max de gens bien serrés, avec si possible un ou deux contaminés dans le lot, on s’éternue bien franchement dans le museau, on se sert la paluche sans la laver à aucun moment (d’où jack-pot pour les champions : la grippe + la gastro, ça c’est délire j’te raconte pas). L’activité consistant à se transmettre du H1N1 étant peu ludique à la base, on y met des trucs qui se mange, de la musique qui se danse et de la lumière qui s’allume et qui s’éteint pour l’ambiance boite de nuit. Pas bête, non ? A ceci près que le gouvernement de sa gracieuse majesté n’est pas trop pour, mais ça doit être une bande de ronchons qui ne savent pas s’amuser …

Sources : Zigonet et 20 minutes

Une réflexion sur “Au week-end prochain, on attrape la grippe

  1. Et pourquoi pas. Je me souviens que quand j’étais gaffiet dans les années 50, dès qu’un gamin avait les oreillons, la rougeole ou autre, les parents nous mettaient en contact avec lui, on allait le voir, on restait dans sa chambre pour qu’on l’attrape le plus jeune possible avec donc le moins de conséquences à redouter, surtout pour les oreillons. c’était je crois pas plus bête que de vouloir l’éviter et de se retrouver avec les oreillons à l’age adulte ou une rougeole à 20 ans

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s